Avocat divorce Alençon, Mamers

Qu’il s’agisse d’un divorce amiable ou d’un divorce contentieux (pour faute ou altération du lien conjugal), un divorce est toujours une épreuve délicate. Il est important de choisir un avocat à Alençon , près de Mamers, qui saura vous accompagner à chaque étape de la procédure et qui aura pour objectif de préserver vos intérêts.

Claire CAILLOT vous assiste dans votre divorce, Alençon

Généralement, c’est la résidence des enfants qui constitue la principale préoccupation des couples qui se séparent. Dans un divorce amiable, les modalités de garde (droit de visite et hébergement) sont fixées d’un commun accord et sont consignées dans la convention qui sera remise au notaire. Cela peut être une résidence alternée ou une résidence chez l’un des parents avec un droit de visite et d’hébergement pour l’autre. Votre avocat à Alençon, près de Mamers, du Mans, pourra vous aider à trouver la solution la mieux adaptée à votre situation. Dans le cas d’un divorce contentieux, la garde des enfants est souvent un sujet épineux. Si les parents ne parviennent pas à trouver un accord, votre avocat saura défendre votre position devant le juge aux affaires familiales (JAF).

Contactez-moi

Avocat en droit du divorce à Alençon

Pour plus d'informations, contactez-moi par téléphone au 02 49 88 40 32

Garde alternée, pension alimentaire

Les conséquences financières lors d'un divorce, Alençon

Un divorce entraîne souvent un déséquilibre financier entre les ex-conjoints. Chaque parent étant tenu d’apporter sa contribution à l’éducation des enfants, la pension alimentaire sera fixée par le juge aux affaires familiales, en fonction des revenus de chacun. En cas de résidence alternée, le versement d’une pension alimentaire n’est pas obligatoire. Toutefois, si les revenus du couple présentent une grande disparité, votre défenseur sera à même de vous conseiller sur le bien-fondé d’en demander le versement. Enfin, dans le cadre d’un divorce contentieux, votre avocat à Alençon, fera une demande de pension alimentaire qui pourra vous être octroyée conformément au « devoir de secours » existant entre les époux.

Contactez-moi

Consultez également :